Sally la formidable aventurière !

C’était un jour sans pareil. Mes propriétaires — je les appelle “mes humains” — ont étés très occupés cet après-midi. L’homme a rassemblé toutes les boîtes en carton au milieu de le salon. Il la y a rasé avec de bruit tonnant, et en attendant, la femme a emballé. Le bruit était tellement effrayant que j’attendais en sécurité dans la cuisine. Tous deux ont empilé paquet sur paquet jusqu’à construire une montagne en carton. Quand tout redevint calme, je suis entré dans le salon et je me suis approché de la montagne. Il était là. Je le reniflai, et l’examinai, mais j’étais encore incertaine.

Au pied de la montagne, j’ai fait le premier pas.  Cet étape est nécessaire pour tous les chiens. J’ai commencé a grimper la montagne. Chaque pas sur le terrain irrégulier était incertain. C’était une question de temps, mais je parvins au sommet. Finalement, j’atteignis le sommet. J’étais fier de mon succès et d’avoir gagné ma récompense : je pouvais passer la journée dans la rue.